• Conception d’un micro-réseau isolé de cogénération de froid et d’électricité.

  • Stockage électrique sous forme d’hydrogène.

  • Réutilisation de la chaleur fatale pour alimenter un système thermochimique permettant de produire et de stocker du froid.

Présentation générale du projet

     Le projet vise la conception d’un système de production d’électricité et de froid à partir d’énergie solaire en utilisant d’une part l’hydrogène comme moyen de stockage d’électricité et, d’autre part, un système thermochimique pour le stockage du froid. Ce micro-réseau devra faire face à des ressources intermittentes et à une courbe de charge variable. Notre démarche vise l’optimisation des performances de ce micro-réseau en termes d’autonomie, de fourniture et d’efficacité énergétiques. L’originalité du projet repose sur le couplage des deux technologies afin de valoriser l’énergie thermique rejetée par la brique hydrogène dans le système thermochimique.

     L’objectif in fine est d’apporter la preuve du concept technologique par une approche à la fois numérique et expérimentale. La réalisation d’un prototype à échelle réduite est d’ailleurs prévu en Polynésie française.

Les procédés thermochimiques sont basés sur des réactions chimiques solide/gaz renversables. Ils permettent de stocker de l’énergie sous la forme d’un potentiel chimique pour une production différée de froid. Ils sont particulièrement pertinents de par leur flexibilité de fonctionnement et leur forte densité énergétique effective de stockage. Les réactions chimiques peuvent être pilotées mécaniquement par compresseur, et/ou thermiquement par apport extérieur de chaleur.

Le stockage électrique sous forme d’hydrogène est très compétitif en regard des technologies classiques électrochimiques. Il est d’autant plus intéressant si l’énergie utilisée pour l’électrolyse de l’eau est d’origine renouvelable. L’électricité est ensuite produite par le biais d’un système pile à combustible dont le rendement électrique est en général bien supérieur aux machines thermiques. Cependant, une part importante d’énergie reste dissipée sous forme de chaleur lors de ce processus de stockage/déstockage énergétique.

 

Close Menu